Accès membres

Mot de passe perdu? S'inscrire

13-12-2019 20:42

Götz Palfner Götz Palfner

Bonjour tous,Sorry, but as my French is crap, I wi

14-12-2019 10:09

Marc Detollenaere Marc Detollenaere

Dear forum,   On a decorticated trunk of Populu

11-12-2019 22:21

BERNARD CLESSE BERNARD CLESSE

Bonsoir à toutes et tous,Pourriez-vous me confirm

11-12-2019 23:29

Juuso Äikäs

I found these in a Picea abies dominated forest in

08-12-2019 11:01

Gilbert MOYNE

Bonjour, Un petit champignon que m'a remis Andgel

13-12-2019 16:20

Chris Yeates Chris Yeates

Bonjour tous this is an area I feel rather ignora

12-12-2019 23:42

Maren Kamke Maren Kamke

Hello together, can someone provide me with this

12-12-2019 18:36

Roland Labbé

Bonjours ! Voici un Trichoderma (Hypocrea) inconn

07-12-2019 22:22

Rubén Martínez-Gil Rubén Martínez-Gil

Hola a todos. Subo unas fotos de un asco que hemo

11-12-2019 23:25

Ethan Crenson

Hello all,This was found by a friend in New York C

« < 1 2 3 4 5 > »
Peziza fimeti
Hermosilla Carlos Enrique, 30-01-2005 19:29
Bonjour:

Une Peziza cf. fimeti.

Les spores elles mesuren jusqu'a 16 x 9 µm, de lises a avec un réseau très fin peu appréciable . Parafisis banales.

Bien pour fimeti?

Amitiés.


J'ai un autre recolte semejante, une autre lieu sur herbe pourri.
  • message #317
François Valade, 30-01-2005 20:02
François Valade
Re:Peziza fimeti
Non Carlos-Enrique, ça ne vas pas pour P. fimeti ss Donadini = P. bovina, les spores sont trop courtes. D'aprés Doveri (Fungi FImicoli Italici), Peziza fimeti ss Dennis à spores plus courtes proviendrait d'une erreur de mesure, que les auteurs entretiennent dans leurs articles, les spores de l'holotype faisant 19,5-21 x 10,5-12 µ, ce qui est conforme pour P fimeti ss Donadini.
Si tu as pensé à P. fimeti c'est pace que tu as vu des spores lisses, mais comme elles sont dans les asques on peut émettre des doutes sur leur maturité.
Il faudrait statuer sur des spores projectées, nous avons discuté sur M.E de la manière de les obtenir.
François
François Valade, 30-01-2005 20:04
François Valade
Re:Peziza fimeti
j'ajouterai que l'opercule des asques de Peziza fimeti sont remarquablement présents, selon ma modeste expérience des pézizes n'est pas courant du tout, et sont très amyloides, ce qui les rend extrêmement visible au Melzer. A vérifier aussi
Hermosilla Carlos Enrique, 30-01-2005 21:02
Re:Peziza fimeti
Ma question est par cela, dans le site: http://users.skynet.be/fa532665/pfimeti.htm
j'ai pu lire : - Spores lisses (très fines ponctuations à maturité et à l'agrandissement 1000), sans gutule, 22(24) x 11-12 µm.
Mais, j'emploi un logicien, une base données du Peziza , je crois premier version www.shunsoft.net/ qui j'avais traduit pour Macintosh, dans ces donnés je trouve: bovina avec spores plus 20 µm; fimeti 13-16 µm; merdae spores va bien, 15-18 µm, mais parafisis baculiformis?? moraveci, spores jusquá 18 µm, va bien, avec des verrues fines.
Les spores ont un reseau tres tres faible dans mon collection. J'ai fait le mesure sur spores libres, mais le photo dans les ascas c'est plus facil.

Amitiés.
  • message #320
Hermosilla Carlos Enrique, 30-01-2005 21:11
Re:Peziza fimeti
Pas de la chance, l'opercule des asques remarcable.


Amitiés.
  • message #321
NC NC, 31-01-2005 19:18
Re:Peziza fimeti
Cher Collègue,

De ce que je vois, les ascospores sont ornementées. Merci de controler ce cractère sur sporée dans le bleu coton et é l'immersion.

Je me trompe peut-être, mais le faciès de votre récolte, de même que la couleur des apothécies, me font penser à une espèce dont je vous donne la descrition détaillée et pour laquelle je n'ai pas de nom précis à proposer, mais que des probabilités ! !

J'attire votre attention sur les mesures des ascospores et sur les ornementions. Veuillez également contrôler et comparer attentivement les structures de la chair et le mode de cloisonnment des paraphyses, qui est typique de mes récoltes. En cas de concordance, nous aurons l'occasion d'y revenir.
Amicalement,
René

Description faite à partir de champignons frais.

Macroscopie

Apothécie (0,5)1,5-3(-4,5) cm de diamètre, sessile à subsessile, peu cupulée, généralement étalé, plan, parfois convexe, marge plus ou moins ondulée lobée ; souvent un peu plus pâle que l’hyménium, délicatement feutrée, feutrage pâle par le sec, un peu furfuracée de brun rouge, à la marge surtout (loupe) (Fig. 1). Hyménium lisse, à reflet soyeux sur le frais, uni ou plus ou moins ondulé, jusqu’à lobé à la marge ; souvent déprimé au centre, ocracé à souvent ocracé brunâtre à brun, pouvant être lavé d’olivâtre et parfois de carné, KÜPPERS, in DuMont,s (1991) planches S40 Y60-M40, Y70-M40, ; Y50 M50-C30 ; Y99 M60-C30 ; Y90 M60-C30 à Y99 M60-C70 ; Y99 M70-C80, M80-C99 ; Y80 M80-C90 ; Y70 M99-C99. Chair fragile, cassante, grise à brunâtre (sur des coupes de 1 mm de large), excipulum médullaire moyen peu visible (loupe), à odeur caoutchouteuse, d’anciennes tétines de biberon.

Microscopie

Hyménium 210-230 mm d’épaisseur, brunâtre. Asques 195-235 x (10,5-)13-14 mm, operculés, octosporés, cylindracés, à base peu amincie, pleurorhynque, paroi jaune brunâtre, apex obtus à tronqué, I+ intense et tronqué dans le Melzer (Fig. 2). Ascospores (13-)14,4-15,2(-16) x (6,8-)7,2-8 mm ; X= 14,7 x 7,5 mm ; Q= 2 (n 50, in H2O) hyalines, ellipsoïdales, présentant dans l’asque, des amas de granulations polaires qui disparaissent à maturité, densément et finement verruqueuses dans le bleu coton lactique, verrues isolées, parfois reliées en coutres chaînes, verrues paraissant, par transparence, plus nombreuses aux extrémités. Noyau central faiblement visible dans l’eau (Fig. 3).

Paraphyses 3-3,5 mm de diamètre dans la partie basse, renflées clavé au sommet, souvent inclinées en forme crosse, (5-)6,5-7,5(-8) mm de diamètre, simples ou fourchues à la base, rarement vers le sommet, hyalines, à contenu vacuolaire, septées, la pénultième cellule souvent courte à très courte, 4-15 mm ou lors mesurant au plus, la moitié de la longueur de l’antépénultième cellule (Fig. 4).

Sous-hyménium 30-80(-100) mm d’épaisseur, subhyalin à grisâtre, de textura intricata, formé hyphes à orientation générale perpendiculaire aux éléments de l’hyménium, formé d’hyphes cylindracées moniliformes, 20-40 x (4-)6-10(-16) mm. Excipulum médullaire supérieur (340-)650-1500 mm d’épaisseur, hyalin, de textura globulosa, s’imbriquant dans le médulla moyen, formé à la fois de cellules globuleuses et de cellules piriformes, (30-)50-100(-130) mm de diamètre, entremêlées hyphes cylindracées moniliformes, (6-)12-20 mm de diamètre. Excipulum médullaire moyen 200-380(-450) mm d’épaisseur, brunâtre pâle, de textura intricata, assez peu différentié dans sa partie supérieure, formé hyphes à orientation générale perpendiculaire aux éléments de l’hyménium, hyphes cylindracées monilifomes (5-)8-16(-25) mm de diamètre. Excipulum médullaire inférieur (250-)330-500 mm d’épaisseur, hyalin, de textura globulosa angularis, à orientation générale parallèle aux éléments de l’hyménium, cellules cylindracées, 30-60(-90) mm de diamètre, cellules rondes, 50-80-120 mm de diamètre, plus petites à l’approche de l’excipulum ectal, 15-35 mm. Excipulum ectal 40-100 mm d’épaisseur, grisâtre, de textura intricata, formé d’hyphes cylindracées, septés, grêles, (4-)5-6,5(-7,5) mm de diamètre, cette texture peut faire défaut à l’approche de la marge. Marge de textura globulosa à globulosa angularis, cellules 18-35(-50) mm de diamètre.
Hermosilla Carlos Enrique, 31-01-2005 22:57
Re:Peziza fimeti
La description coïncide beaucoup avec ce que j'ai vu. J'ai photographié les spores avec bleu de lactofenol, elles sont faiblement ornementées. Je ferai un dessin précis.


Amitiés.
NC NC, 01-02-2005 17:44
Re:Peziza fimeti
Voici la microscopie de ce Peziza, J'inciste à ce que vous contrôliez les septa des paraphyses (voir description). En effet, il s'agit d'un caractère constant de cette espèce, ce que je n'ai jamais encore obsersé sur aucune autre espèce, ni aucun autre genre


  • message #324